[RESERVÉ MJ] Appel ...
 
Notifications
Retirer tout

[RESERVÉ MJ] Appel à idées


Renaud
Posts: 519
Admin
Début du sujet
(@renaud)
Membre
Inscription: Il y a 3 ans

Bonjour,

aujourd'hui, c'est à mon tour de faire appel à votre imagination pour m'aider à compléter une idée de scénario.

L'idée générale est la suivante :
- 2179, une équipe d'exploration de l'Alliance découvre une planète hébergeant une espèce non répertoriée. C'est une espèce encore primitive, dont les habitants les plus évolués vivent dans une société globalement comparable à notre antiquité.
- Selon les lois en vigueur, l'Alliance informe le Conseil et ce système nouvellement découvert n'est pas inséré dans les cartes galactiques, afin d'éviter tout contact entre la société galactique et cette espèce, ceci afin de la préserver de toute intervention néfaste pour son développement. Le Conseil envoie toutefois une équipe de scientifiques et de xéno-ethnologues afin d'observer cette espèce depuis l'espace.
- 2186. Les intentions des moissonneurs ne sont pas encore claires, mais dans le doute, les scientifiques préfèrent quitter le système pour ne pas prendre le risque d'attirer l'attention des moissonneurs sur cette partie de l'espace et sur cette espèce encore préservée.
- Dans les années qui suivent la guerre, les espèces Conciliennes ont des problèmes plus important à régler que l'observation de cette espèce, qui tombe temporairement dans l'oubli.
- 2199, les Butariens découvrent accidentellement cette espèce et surtout leur planète, riche en élément zéro. Ils décident de la coloniser, ne moquant de perturber l'évolution de l'espèce. Plus grave, ils utilisent une partie de ses habitants comme esclaves pour travailler dans les mines d'ézo et pour différentes activités, notamment agricoles.
- 2205, le Conseil décide de reprendre l'observation de la planète et de ses habitants. Une nouvelle mission est envoyée. Une mission civile d'observation scientifique.
- Quelques jours après l'arrivé des scientifiques, ils ne donnent plus aucune nouvelles. Ils ont été capturé par les Butariens.

Globalement, à ce stade les Butariens se doutent que le conseil va envoyer du monde et qu'ils vont être découverts. Ils ont prit en otage des scientifiques afin de négocier. Le point central du scénario va être une négociation entre les Butariens et le Conseil :
- Selon le droit galactique, les Butariens sont les premiers à avoir colonisés la planète, elle leur appartient donc.
- D'un autre coté, l'intervention auprès d'une espèce primitive est interdite. Sans parler de l'esclavage.
- Pour compliquer le tout, peut-on considérer que le droit Concilien s'applique sur cette partie de l'espace qui n'est officiellement revendiqué par personne ? Dans quel mesure le conseil est prêt à entrer en conflit avec les butariens pour une espèce primitive inconnue ? D'un autre coté, les Butariens sont-ils militairement en mesure de poser des conditions ? En pratique, ils le sont, grâce aux prothéens et au geths, mais si les choses tournent mal, ils vont préférer jouer profil bas pour éviter d'attirer trop l'attention et vont négocier une sortie honorable. A ce stade, il serait risqué que le Conseil mette trop son nez dans les affaires Butariennes.

Vous me direz, j'ai déjà beaucoup de matière et d'idées. Mais je ne sais pas trop comment articuler le scénario. Comment les joueurs interviennent la dedans, que peuvent-ils faire ? Il serait intéressant qu'ils soient contraints à se poser, voir à interagir avec l'espèce primitive. Mais je n'arrive pas encore à définir une trame...

Du coup, je fais appel à vous !

3 Réponses
Nadleeyh
Posts: 3
(@nadleeyh)
Membre
Inscription: Il y a 7 ans

Yop yop

Alors je vais essayer de t'aider au mieux :

Je vois deux approches possibles pour cette situation :

-Soit l'unité GEIST est mandaté pour aller rechercher une équipe de scientifique dont on a plus de nouvelles sur une planète paumé, et dans ce cas là les PJs seront ceux qui vont découvrir les agissements des Butariens.
Pour développer un peu tout en résumant les idées :
Mission donné par X pour retrouver une équipe de scientifique sur la planète Y. Arrivée aux abords de la planète et le scanner/radar se brouille sans explication, donc impossibilité de scanner la planète. Envoi d'une navette à terre pour enqueter sans soutien du SSV. Début d'enquete avec villages autochtones totalement désertés, corps rachitiques sur les bords des routes, autochtones horrifiés quand ils apercoivent les PJs et qui fuient systématiquement quand ils approchent d'eux. Pas de possibilités d'avoir d'info par le biais du peuple qui semblent totalement effrayés.
Puis ils apercoivent un immense panache de fumée noire qui sort d'une haute cheminée, et qui dénote totalement avec le reste de l'architecture autochtone. Découverte de la mine et des usines de raffinage butarienne avec le peuple de la planète réduit en esclavage.
L'équipe doit en parler au Conseil pour savoir quoi faire dans cette situation. Retour au SSV. Le Conseil doit réfléchir et peser le pour et le contre de la situation, puis lancer des négociations avec les butariens. Le groupe est laissé dans le flou, ils ont ainsi le temps de débattre sur le sort des pauvres autochtones, entre ceux qui les plaignent et ceux qui n'en ont rien à faire. Fin d'une première partie.

-Soit tu commences directement après ca, et c'est une autre équipe qui a découvert les agissements des Butariens. Du coup, les débats au Conseil n'avancent pas, et l'on arrive pas à trouver un terrain d'entente avec les Butariens. Du coup, on missionne l'unité GEIST des PJs d'agir officieusement et discrètement pour récupérer l'équipe de scientifique, mais il ne faut pas de victime butarienne car cela pourrait amener à un problème diplomatique. Donc mission à faire "dans le feutré" et sans victime.
Départ (ou retour) sur la planète Y. Arrivée à terre, ils rencontrent ce qui semble être un chef de village/maire qui les implore au nom de tout le peuple de Y de sortir les siens de l'esclavage et de bouter les méchants envahisseurs !
Réfléxion sur ce qu'il faut faire, débat (ou pas) entre ceux qui veulent respecter la mission à la virgule près, et ainsi ne sauver que les scientifiques, laissant ainsi au Conseil le choix de les sauver ou non (ce qui bien sur n'amènera à rien car le Conseil s'en moque éperdumment), ou de sauver les autochtones, ce qui n'entre pas dans la mission.

Choix à la Mass Effect ! Sauver les scientifiques ne sera possible que si ils agissent discrètement, et donc sans que les autochtones soit libérés. Aussi, sauver les autochtones va amener à la mort des scientifiques (par un concours de circonstances qu'il faut développer) et donc à l'échec de la mission. ==> Faut-il suivre les ordres ou bien son coeur ?
Dans le deuxième cas, la mission sera donc un échec et le Conseil sera très mécontent mais sur le long terme, le peuple autochtone va engagé un échange avec l'Alliance en offrant l'élément zéro contre la protection de leur planète contre d'éventuelles autres envahisseurs (et seulement une protection, ils ne veulent pas d'échanges culturelles ou scientifiques, c'est un peuple raisonnable qui sait qu'il doit avancer à son rythme)

Cela va amener les joueurs vers une distinction entre la voie de (je caricature beaucoup) "l'Inquisition Concilienne" et le respect total des ordres et celle des "Déviants idéalistes" (pirates ?) et ainsi peut être commencer à faire un choix vers un de ces extrèmes.

De plus, afin de commencer à semer les graines de la campagne, mettre un ou deux semblant d'indices sur les raisons de l'invasion butarienne (et peut etre découvrir les prémisses du financement d'une armée ?) sans pour autant opérer un trop gros rapprochement entre les Butariens et leurs alliés cachés.

C'est assez facile et peu original mais ca peut etre le début de quelque chose, et j'ai pondu ca vite fait en lisant ton descriptif sans trop réfléchir à d'éventuel dissonance avec autre chose, donc à en discuter !

Merci bien

Répondre
arkhosh
Posts: 22
(@arkhosh)
Membre
Inscription: Il y a 7 ans

j'aime beaucoup ta deuxième proposition Nadleeyh. çà pourrait faire un truc très sympa. Je modifierais juste 2/3 bricoles.

on commence le scénar par une entrée en matière politique, l'équipe assiste aux débats publics sur le problème (ça permettra de poser les enjeux et les pb de légalité de l'affaire), et voit que comme d'hab çà mène à rien... à la sortie du débat, L'amiral eldon les convoque et dans son bureau ils tombent sur un membre du conseil (je dirais le turien, après tout c'est une opé militaire) qui leur confie la mission d'aller extraire les scientifiques. Par contre, le conseil ne peut pas être impliqué de prés ou de loin sinon c'est l'incident diplomatique (et la situation avec les butariens est déjà explosive) donc aucun ordre de mission (s'ils sont capturés, le conseil niera en bloc) aucune identification, aucun soutien (donc pas de SSV Saratoga, les GEIST utiliseront une corvette mercenaire arraisonnée), et pas de témoins butariens: c'est une black-op. On peut même imaginer que l'équipe devra laisser des "preuves" du passage d'une équipe mercenaire embauché par une corpo qui veut récup un scientifique par exemple, afin de dédouaner le conseil.

le choix de sauver soit les scientifiques soit le peuple réduit en esclavage est très bon !

s'ils choisissent de sauver le peuple, l'opération va tourner au soulèvement et il sera quasi impossible de contenir les autochtones qui chercheront logiquement à se venger des butariens, tout ce qu'il leur faut c'est une aide pour prendre l'armurerie (par exemple ou alors désactiver les défenses automatiques). Dans le même temps, les butariens acculés par la rébellion tenteront de sauver leur vie en menaçant les otages, la situation dégénérera et boum, un coup de feu, on se met à tirer de partout et les scientifiques en feront les frais.
quelques jours plus tard, le gouvernement butarien fera machine arrière et classera l'affaire, alors que tout la galaxie sait que le conseil a envoyé un spectre sur place pour soulever la population et qu'ils sont donc logiquement en position de force. Ça devrait soulever quelques interrogations...

et s'ils choisissent de sauver les scientifiques et bien pareil, quelques jours plus tard, les butariens feront une offre très généreuse lors des négociations (évacuation de la planète et intégration en tant que colonie libre dans la sphère butarienne lorsque le peuple aura atteint l'ère spatiale) que le conseil s'empressera d'accepter.

Répondre
Renaud
Posts: 519
Admin
Début du sujet
(@renaud)
Membre
Inscription: Il y a 3 ans

Merci à vous 2, voila plein de bonnes choses qu'il faut que je digère tranquillement.

Mais comme ca, à chaud, je pense m'orienter vers les 2 propositions de Nadleeyh, avec un scénario en 2 parties. Au milieu de ces 2 parties, on peut imaginer une entrevue avec le Conseil en personne. La situation est suffisamment grave et complexe pour nécessiter ce type d'entrevue.

Pour ce qui est du liant avec la trame officielle, je suis d'accord, c'est l'objectif de ce scénario. Mais ca doit rester subtil et discret. Personnellement, j'avais idée de faire débarquer 2 croiseurs Butariens tout neuf, pour mettre la pression lorsque les PJs découvrent leurs agissements. Cela va forcement poser question : la flotte Butarienne est sensé être intégralement détruite. Même 20 ans après la guerre, comment une société en ruine peut encore avoir les moyens de construire des navires de guerres ? Cela demande des infrastructures énormes et très coûteuses. Ce simple fait peut suffire à faire partir les PJ dans des conjectures sans fins.

Dans la première partie, je verrais bien un affrontement avec les autochtones. Je voudrais un combat qui ne soit pas vraiment un combat. La société est certes primitive, mais très organisée par endroit (équivalent à l'empire romain). Opposer les joueurs à une petite unité d'une trentaine d'individus armés de lances, d'arcs, d'arbalètes peut être sympa. Même si le nombre et l'organisation des autochtones peut représenter un problème, la supériorité technique des PJ leur assure une victoire facile. Mais justement, doivent-ils affronter ces ennemis qui se retrouvent opprimés ?
L'idéal serait qu'ils soient opposés aux autochtones en retournant aux vaisseaux. Ils savent donc à ce moment là qu'ils sont des victimes. Mais les autochtones ne connaissent rien à la géo-politique de la galaxie : pour eux, tout ce qui vient du ciel et qui porte une armure bizarre est un méchant esclavagiste.

On peut ici faire un lien avec la partie du scénario où les autochtones demande l'aide des PJs. Suite à cet affrontement qui ne devrait pas en être un, les autochtones peuvent comprendre que ceux qui viennent du ciel sont organisés en 2 factions et que l'une d'elle veut les aider.

Répondre
Share: