Scénario : Un nouvel ennemi

Questions sur les scénario existants, proposition d'idées pour de nouveaux scénario, etc.
Avatar de l’utilisateur
abission
Messages : 18
Inscription : mer. 6 mai 2015 19:02

Scénario : Un nouvel ennemi

Messagepar abission » lun. 10 août 2015 12:17

Ce scénario a pris place après la première partie du scénario officiel Tau Volantis, alors que le SARATOGA était en poste près du relais cosmodésique et attendait des informations sur la frégate butarienne.

Je n'avais que 2 joueurs pour cette partie (période de vacance) mais le scénario peut facilement être modifié pour plus. De même le texte d'intro est écris pour eux, mais libre à vous de l'adapter.

Voici le texte d'intro :


Nébuleuse de L'Aigle
Dans le SSV-SARATOGA - heure terrestre : 21h30



"Commandant ! Venez tout de suite, il y a quelque chose de bizarre avec le relais !"

[Ex de musique : https://www.youtube.com/watch?v=Epdg2eGNsSc]

Sans hésitation et au pas de course vous rejoignez la salle de commande, à travers le cockpit on peut apercevoir une multitude de volutes bleutés autour du relais, normalement l'une d'elle annonce l'arrivée d'un vaisseau, mais, elles sont plus diffuses et sur une large zone.

Des morceaux de métal jaillissent alors de l'espace, une volée de débris dont la taille va de celle du poing à celle d'une navette.

Snake appuie immédiatement sur les commandes. "Manœuvres d'évitement ! Que tout le monde s'accroche ! "

Le SARATOGA se tord dans tous les sens et c'est avec surprise que vous assistez à l'une des plus grandes démonstrations de pilotage que vous n'ayez jamais vu. Il y a des dizaines de débris qui s'entrechoquent, le classe Normandy se faufile entre chaque, passant parfois à quelques centimètres du vaisseau.
Une fois sorti de là, il faut bien l'admettre, le SARATOGA n'a pas la moindre éraflures. Le timonier en second, le second-maître Harding, regarde stupéfait son supérieur, de toute la manœuvre, il n'a pas touché une seule fois les commandes ...

Snake retombe sur son siège le front couvert de sueur, mais il n'a pas de répit et les officiers Viêt Dinh et Aslân prennent la parole.

"Nouvelle signature en approche, plus imposante ... c'est le vaisseau !"

[Ex de musique : https://www.youtube.com/watch?v=y1j8qfSm6Yk]

La fin de leur phrase voit en effet un grand vaisseau sortir d'un tunnel cosmodésique. A peine sortis, une explosion survient à bâbord, puis une autre en poupe. Les réacteurs du vaisseau sont éteints mais le métal les entourant est encore rougeoyant. Rapidement le vaisseau se met à dériver à grande vitesse dans l'espace, manquant de peu de percuter le relais.

C'est alors à l'officier des communications, le premier-maître Chewei, de prendre la parole.

"Nous recevons un message de détresse, je le transmet sur votre omnitech commandant."

Une voix retentis. Elle est dure à comprendre à cause des grésillements, des cris et des détonations.

"Ici le capit... Dolovan, du vaisseau de transport Etherness. ...avons subit de multiples avaries suite à ......bordage de notre vaisseau par u...avette non-identifiée près d.....lais d'Ismar. ...vons be...in d'aide pou......vacuer nos passagers. Nom...euses pertes ci..iles à déplorer. Quelqu.. nous ente.........................................................."

L'officifier des communications reprend :

"Commandant, tous leurs moyens de communications à longue distance sont détruits ... personne ne viendra les sauver..."

Le commandant se penche sur le tableau de bord et appuie sur un bouton.

"Préparez une navette, nous montons à bord. Les autres restent en place pour poursuivre la mission initiale."


Prologue :

Etherness
Image

L'Etherness est un vaisseau cargo capable de transporter à la fois des marchandises et des passagers.

Il est capable d'accueillir près d'une soixantaine de passager et 1000UC de marchandises.
Pour coordonner tout ça, il dispose d'une vingtaine d'employé comme des mécaniciens, cuisinier, barman, pilote, communications.
Son capitaine, Aymeric Dolovan, est un homme de 60 ans sans histoire faisant parcourir l'espace concilien à son vaisseau. Il est le seul à savoir qu'une marchandise "spéciale" est du voyage cette fois. Il a été contacté en personne par une asari sur Elysta, qui a grassement payé pour que le dit container n'apparaissent pas sur les rapports. Dolovan n'aurait pas accepté en temps normal mais l'asari avait des codes d'autorisation du Conseil. Le colis devait être livré dans la Mer Pourpre, à Caspienne exactement.
Les quelques échanges qu'ils ont eu sont cryptés par une clé du Conseil sur la mémoire des serveurs du vaisseau.

Le vaisseau a donc continuer son chemin comme si de rien n'était avec à son bord de nombreux containers et 58 passagers.

Mais pendant le trajet reliant Ismar à la nébuleuse de l'Aigle, une navette inconnu est apparue sur les radar et s'est fixée au vaisseau alors qu'il restait encore 20m de trajet jusqu'au relais cosmodésique.


Image


Un homme en est sorti et à exterminé une bonne partie de l'équipage.
Quand les PJs arriveront, l'homme sera dans la salle de pilotage en train d'installer un bombe à plasma pour être certain qu'aucune donnée ne survivent.
Une autre bombe similaire a déjà été installé près du réacteur gravitationnel (la surcharge dû à l'explosion entraînera une énorme explosion).
Enfin, la grande porte de la soute a été plastifiée et est munie d'un détonateur à distance.

Quelques passagers, qui ont tenté de se défendre, ont été tués mais la majeur partie d'entre eux est réunie dans la soute, maintenue en joue par 2 tourelles automatiques et un Ymir.
Les Valis se déplacent dans le vaisseau pour s'assurer qu'aucun fuyard ne contacte des secours.
Le capitaine et les derniers hommes de son équipage sont quant à eux attachés dans des nacelles de secours au niveau du poste de pilotage, mais les nacelles ont été sabotées de manière à ce que leur porte ne se ferment pas une fois l’éjection amorcée.

Effectivement, l'homme ne veut pas qu'il y ai le moindre survivant et cette méthode à permis de faire le capitaine pour qu'il lui dévoile tout ce qu'il savait.


Image


Spoiler: Afficher
L'homme est en réalité un agent d'élite de la Mouvance Prohumaniste. Pire encore, qu'en les PJs le croiseront, qu'elle sera leur surprise en découvrant un insigne N7 sur son torse !




Scénario :


Les PJs décollent du SARATOGA à bord d'une navette. La première étape sera de rattraper le vaisseau qui dérive à grande vitesse (et en tournant sur lui même pour ne pas arranger les choses).

S'ils désirent faire/demander une analyse de trajectoire, ils apprendront que le vaisseau terminera sa course dans le soleil du système, mais dans 8 ans ! (oui il dérive vite, mais il dérive quand même, c'est grand un système) Ils n'auront donc pas à s'inquiéter d'une éventuelle collision.

L'approche de l'Etherness est particulièrement ardue, outre le mouvement du vaisseau, ses rotations et les débris qu'il perd rende un amarrage quasiment impossible.
En tournant autour du vaisseau, vous pouvez leur demander un jet de PERCEPTION pour apercevoir la navette de l'assaillant, un test de INTELLIGENCE/TECHNOLOGIE permet de reconnaître vaguement une navette à laquelle a été greffé un réacteur bien plus puissant et des stabilisateurs.
Ils pourront également, suur réussite d'un jet de ASTUCETECHNOLOGIE, voir les dégâts du vaisseau et faire des suppositions sur les parties dépressurisées.

Voici le plan du vaisseau avec les dégâts, ne la dévoilait qu'au fur et à mesure de l'avancée de vos joueurs pour maintenir une ambiance d'infiltration. Il n'y a que deux moyens d'avoir la carte complète, accéder à un ordinateur du vaisseau ou retrouver le capitaine.


PLANS DE L'ETHERNESS

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Atterrissage :
Ils peuvent atterrir où ils le désirent mais les sas d’arrimage sont inactifs et ils ne disposent pas des outils pour les forcer. La meilleur solution est donc de s'arrêter près d'un trou dans la carlingue. Mais, comme je l'ai dit plus haut, le vaisseai est entouré de débris et tourne sur lui même, le test de pilotage sera donc très ardu, DEXTERITE/PILOTAGE, qui subira un malus de -3 pour atterrir sur une aile, et de -5 ailleurs.


Entrée:
Comme le lieu d'entrée des PJs n'est pas déterminé, voici la liste de tout ceux qui existent :

- SAS passager (Babord ou Tribord)
C'est l'entrée la plus simple d'accès, les salles derrière les portes sont dépressurisées et il suffira d'un test de FORCE/ATHLÉTISME (ce test est réussi automatiquement par un personnage ayant une force >= 6).
A l'intérieur, les joueurs se retrouvent dans un couloir sombre, ils doivent conserver les combinaisons car aucune système de survie n'est actif. Les portes étanches de sécurité se sont pourtant bien fermées mais quelque chose à dû clocher.
(Le système d'alarme ne sait pas déclenché à cause de l'IA que l'agresseur a libéré, se sont les Valis qui le referment derrière eux pour s'assurer que personnes ne tentent de s'enfuir avant l'explosion du vaisseau)
A l'intérieur, tous les objets flottent, ils aperçoivent même dans un coin un cadavre asari flotter. C'est une civile, elle ne porte pas de combinaison et son corps est complètement congelé par le vide spatiale. La toucher ou la pousser reviendra à la voir partir en morceau. (Si vous voulez poser une atmosphère plus glauque, je vous conseil de décrire tous les détails d'une décompression dans l'espace, cela devrait calmer un peu vos joueurs).

//////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////


(Etant au travail, je continuerais se soir et demain l'écriture du post. J'ai également des images pour le vaisseau, la navette et j'ai dessiné le plan du vaisseau)

Pour les impatients, voila globalement un résumé :

Spoiler: Afficher
Le vaisseau a été abordé par une navette d'une manière que tout le monde pensait impossible, la navette l'aurait "rattrapé" dans le tunnel cosmodésique pour l'aborder là où elle ne pouvait plus demander d'aide.
A bord de la navette, un homme et plus méca (des valis et un Ymir).
La plupart des membres d'équipage ont été tué et les passagers sont retenus en otage dans la soute.

Le but de l'himme est de récupérer une caisse (qui en réalité contient un artefact prothéen envoyé secrètement par les Asari), il a déjà piégé le vaisseau pour couvrir sa fuite et effacer ses traces.

Il y aura donc une course contre la montre à la fois pour tuer/capturer l'agresseur et pour sauver le vaisseau et ses passagers. (les deux étant impossible)
Dernière modification par abission le sam. 14 mai 2016 23:01, modifié 9 fois.

Avatar de l’utilisateur
Renaud
Administrateur du site
Messages : 519
Inscription : jeu. 26 mars 2015 12:53
Localisation : Rennes (35)

Re: Scénario : Un nouvel ennemi

Messagepar Renaud » lun. 10 août 2015 14:38

Très sympa l'intro !

J'ai hâte de lire la suite :)

Avatar de l’utilisateur
Gahants
Messages : 12
Inscription : jeu. 2 juil. 2015 06:33

Re: Scénario : Un nouvel ennemi

Messagepar Gahants » mar. 11 août 2015 21:51

J'attend aussi la suite avec impatience.
C'est peut etre aussi grace a la musique mais j'ai trouvé ça très accrocheur comme intro.

Avatar de l’utilisateur
arkhosh
Messages : 22
Inscription : jeu. 9 juil. 2015 10:46

Re: Scénario : Un nouvel ennemi

Messagepar arkhosh » mer. 12 août 2015 10:26

+1 çà me parait bien et j'attends impatiemment la suite. Ça pourrait faire un bon scenar intermédiaire.

Avatar de l’utilisateur
abission
Messages : 18
Inscription : mer. 6 mai 2015 19:02

Re: Scénario : Un nouvel ennemi

Messagepar abission » mer. 12 août 2015 11:43

Petite maj effectuée. Reste encore du boulot ^^

Avatar de l’utilisateur
abission
Messages : 18
Inscription : mer. 6 mai 2015 19:02

Re: Scénario : Un nouvel ennemi

Messagepar abission » mer. 26 août 2015 11:15

Je sais, je n'ai toujours pas terminé d'écrire le scénar, je suis actuellement sur la chronique de ME:NE pour le Maraudeur.

Je viens finir ça juste après.

Avatar de l’utilisateur
Renaud
Administrateur du site
Messages : 519
Inscription : jeu. 26 mars 2015 12:53
Localisation : Rennes (35)

Re: Scénario : Un nouvel ennemi

Messagepar Renaud » mer. 26 août 2015 11:48

Une chronique sur ME:NE dans le maraudeur ?

Avatar de l’utilisateur
Tonito Lawson
Messages : 87
Inscription : ven. 27 mars 2015 11:05

Re: Scénario : Un nouvel ennemi

Messagepar Tonito Lawson » sam. 24 oct. 2015 13:37

Très accrocheur comme début de scénario. Une bonne imagination agrémenté de photo tout à fait sympathique. En bref du bon boulot, avec une certaine hâte que tu écrives la suite !!! :D

Avatar de l’utilisateur
abission
Messages : 18
Inscription : mer. 6 mai 2015 19:02

Re: Scénario : Un nouvel ennemi

Messagepar abission » lun. 26 oct. 2015 09:09

Ca arrivera bientôt, la préparation du COIN 2015 a pris beaucoup de temps. Et puis je pourrais en discuter directement avec Renaud ce week end, histoire de voir s'il y a des choses à changer/améliorer/retirer.

Crepe
Messages : 13
Inscription : mar. 5 mai 2015 22:47
Localisation : Morbihan (56)

Re: Scénario : Un nouvel ennemi

Messagepar Crepe » mar. 9 févr. 2016 21:41

Le scénario a l'air très intéressant. :)
Implantable à tout moment (à chaque approche de relais), une course contre la montre avec un choix à faire...

Que du bon pour l'instant, donc. :)


Revenir à « Scénarios »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 0 invité